— Avez-vous peur de ne pas être aimé et finir seul?

— Avez-vous peur de ne pas être aimé et finir seul?

 

Les gens qui se retrouvent seuls dans la vie suite à une séparation ou un divorce sont placés devant un grand défi, celui de retrouver une vie heureuse.

 

Dernièrement j’assistais à une soirée de célibataire à Montréal,  la soirée comportait un souper et par la suite une soirée dansante, j’ai finalement pris la piste de danse et je me suis jamais ennuyé de la veillée, j’avais l’air fou, mais ce n’étais pas grave. 

 

Je n’allais pas  spécifiquement pour rencontrer une personne, mais j’étais en vacance et je voulais m’amuser et me détendre et avoir de nouveaux amis.

 

Le groupe d’âge ne correspond pas à mon groupe d’âge pour faire des rencontres. Je devais simplement avoir une bonne attitude, j’ai connu des dames qui étaient dans la cinquantaine et la soixantaine, elles ne manquaient pas d’expérience de la vie et elles étaient pour la plupart  très sympathiques.

 

—La première rencontre d’un éventuel amoureux.

 

Quand vous rencontrez quelqu’un pour la première fois, ce qui est important c’est d’échanger poliment, mais surtout de ne pas se faire d’attentes particulières.

Posez des questions sur ce  qui intéresse vos prétendants dans la vie. Les gens vont vous dire facilement ce qui les anime. 

 

Certains vont dire «  je fais du sport régulièrement, j’aime voyager, relaxer en écoutant un film et je fais du magasinage. »

 

Essayer de voir si  vous avez des intérêts communs, si la personne aime faire des expéditions en montagne et que vous êtes du genre pantouflardes chez vous a été écouter un film le samedi soir, vous arriverez à la conclusion que cette personne n’est pas pour vous. Même si physiquement c’était intéressant, ça ne suffit pas pour constituer une amitié solide et durable.

 



—Ne vous accrochez pas en ayant peur de rester seul.

 

Si vous rencontrez une personne dans une soirée qui peut vous intéresser, ne vous accrochez pas et ne perdez pas de temps si elle n’a pas le goût de prolonger la discussion. N’essayez pas ou avoir  l’intention par la suite d’entrer en contact avec elle par internet ou par téléphone. Arrêter vos démarches vous passez pour un collant(e)et un agaçant(e).

 

 

 Vous devez avoir l’estime de vous  même et savoir que vous trouverez la personne idéale éventuellement qui est faite pour vous. Vous devez être persistant avec le temps.  Quand j’étais  jeune, je rencontrais des filles qui n’étaient pas intéressées par moi et malheureusement moi j’étais intéressé par elles.

 

 Résultat cela n’a jamais formé de couple et heureusement.

 

 Vous savez l’équation suivante 1 personne intéressée – 1 personne pas intéresse =  un couple pas heureux

 

Par contre, si vous avez 1 personne intéressée + 1 personne intéressée = un couple heureux. C’est mathématique.

 

—Se concentrer sur son bonheur et le faire grandir.

 

Vous devez dans votre vie de célibataire vous concentrer sur le présent et essayez de faire des activités qui vous procurent du bonheur. Vous aimeriez aller au cinéma ou au restaurant le samedi soir  pourquoi pas ? Mais vous vous enfermez chez vous en vous disant que vous êtes seul et malheureux.

 

Ne faites pas cette erreur. Aimez-vous assez pour justement avoir assez de courage pour faire seule ces activités qui vous animent et qui vous rendraient heureux.

 Un copain dans votre vie ne  vous rendra  pas heureux, oui en apparence pour un certain temps. Ce qui n’a pas été réglé avec vous-mêmes va ressortir du sac un bon jour par des émotions toxiques.

 

Vous devez d’abord être heureux avant de rencontrer une nouvelle personne. Et cette personne doit être heureuse avant d’aller plus loin. Pourquoi ? Parce si vous êtes malheureux célibataire vous risquez de vous ennuyer dans votre couple éventuellement.

 

Donc le bonheur vient de votre intérieure et jamais d’une autre personne.

Si vous rencontrez quelqu’un  d’heureux  et que vous êtes heureux, ça risque d’être intéressant, ça va doubler votre bonheur actuel.

 

Quand vous rencontrez une personne, demandez à cette dernière  premièrement si elle est heureuse avec elle-même ?

 

 Attendez la réponse. Si elle dit oui !  oui ! Mais qu’elle commence à parler de ses ex avec frustration et de ses parents en négatif, attention ! Cette personne n’est pas heureuse.Elle doit cheminer avec un professionnel pour régler son passé.

 

—Ne faites pas l’erreur suivante.


Des gens par peur de ne pas recevoir d’amour dans leur vie seront prêts à s’associer à des gens malheureux qui ont parfois de graves problèmes en santé mentale et de graves problèmes avec les drogues et l’alcool. Vous valez plus que cela. Demandez-vous si je suis à la bonne place avec la bonne personne en ce moment ?

 

 

—N’ayez pas peur de vivre heureux seul.

 

Vivre seul vous fait frémir encore, si c’est le cas vous devez tout faire pour vous aimez davantage quand vous aurez assez d’estime de vous-mêmes vous serez capables d’affronter la solitude.  Vous serez bien chez vous en écoutant la télévision et si vous êtes au restaurant seul vous serez heureux. Si cela est difficile  de faire des sorties seul, allez rencontrez un coach de vie et discutez avec lui de votre problématique vous aurez des réponses positives pour avancer dans cette vie.

 

—Se faire des amis

 

Quand on vit seul, c’est le meilleur temps pour se faire un cercle d’amis et aller faire des activités ensemble quand cela est possible. La solitude n’existe pas quand on est heureux et que nous avons des objectifs de vie agréables et qu’on est capable de rire de soi.

 

Quand on se retrouve seul  dans la vie, c’est l’opportunité pour s’aimer soi-même.

 

 

 

 

 Marc Thériault 

 

-Auteur du livre « Vaincre la dépendance affective »

disponible le 1er septembre  2012 en librairie.

Auteur du livre -Croire en soi 2005

 

http://www.lulu.com/shop/search.ep?