Investir à long terme.

Voici un texte intégral qui nous fait réfléchir avant de céder à la panique générale quand les marchés boursiers s’effondent.

La plupart des petits investisseurs sont très mauvais pour anticiper ce qui va se passer sur le marché bouriser comme conséquence ils prennent de mauvaises décisions qui mettent en péril leur retraite et leur avenir.

Texte intégral:

 »Burton Malkiel, le célèbre économiste et auteur de A Random Walk Down Wall Street (« Une marche au hasard à travers la bourse ») (initialement publié en 1973 et dont l’édition actuelle est la neuvième), était à Toronto cet été pour prononcer un discours important lors de la Canada Cup of Investment Management Conference.

Assurément, M. Malkiel est un homme intelligent. Titulaire d’un MBA de Harvard et d’un doctorat de Princeton, il est l’auteur d’une longue liste de livres et d’articles clés sur l’économie et le secteur du placement.

Vous êtes peut-être curieux de savoir quel était son message aux conseillers chevronnés de clients fortunés, investisseurs institutionnels et consultants devant lesquels il a prononcé son allocution. Qu’est-ce qu’une personne comme M. Malkiel – qui étudie les marchés depuis plus de 40 ans – a à dire au sujet de la crise financière et de son effet sur l’économie mondiale aujourd’hui ?

La réponse est étonnamment simple. Nous devons arrêter d’essayer de deviner ce qui va arriver dans le futur (personne ne peut jamais le savoir avec certitude) et nous concentrer plutôt sur les choses constructives à faire aujourd’hui et qui ont une forte probabilité de nous maintenir sur la bonne voie.

Et, de façon plus précise, il a énoncé quelques règles intemporelles que devrait suivre tout investisseur :
Commencez à épargner tôt dans votre vie. Épargnez le plus souvent possible. Si vous ne mettez pas assez d’argent de côté, vous n’aurez pas assez de fonds pour investir et vous serez à court d’argent pour réaliser vos plans futurs. Assurez-vous donc de mettre de côté assez d’argent de façon régulière. Lorsque cela est possible, établissez un régime d’épargne automatique. Et n’arrêtez pas d’épargner.
Choisissez une répartition d’actif appropriée. L’établissement de la répartition de l’actif à long terme entre les actions, les obligations et les espèces dans votre portefeuille est la chose la plus importante que vous ferez en tant qu’investisseur. Il s’agit de trouver le bon équilibre afin que vous puissiez faire face aux émotions que suscitent les hauts et les bas des marchés et respecter la stratégie prévue.
Achetez à long terme. Après 10 ans de rendements boursiers médiocres, plusieurs investisseurs remettent en question la stratégie d’achat à long terme. Mais il y a des preuves très manifestes que la plupart des investisseurs sont très mauvais pour anticiper le marché. Ils achètent à fort prix et vendent à bon marché, plutôt que de faire l’inverse. La stratégie d’achat à long terme n’est pas parfaite, mais elle constitue toujours la meilleure solution à votre portée.
Rééquilibrez l’actif. Si vous rééquilibrez votre portefeuille en fonction de la répartition de votre actif à long terme au moins une fois par année, vous achèterez automatiquement à prix faible et vendrez automatiquement à prix fort. Il n’est pas garanti que cela fonctionne toujours à court terme, mais, à long terme, c’est une chose facile à faire qui a une forte probabilité de succès.

Diversifiez vos avoirs. Les marchés canadiens font maintenant bonne figure depuis dix ans, ce qui peut entraîner une certaine confiance excessive. Nous privilégions probablement un peu trop les actions, les obligations et la devise canadiennes. Si votre portefeuille ne renferme que peu ou pas d’actions et d’obligations étrangères, il vaudrait la peine d’envisager de diversifier vos avoirs en investissant dans ces marchés. »